5 conseils résumé du livre “Une mémoire infaillible”

Dans son livre “Une mémoire extraordinaire” Sébastien Martinez champion de France de la mémoire 2015 donne des outils pour permettre au lecteur d’apprendre à apprendre. Il explique quel sont les méthodes qui lui ont permis de devenir un athlète de la mémoire et comment vous pouvez les utiliser pour améliorer les performances de votre mémoire.

Parmi les nombreux conseils qu’il donne, nous allons en voir 5.

Ces 5 conseils vont vous permettre d’avoir de bon outils pour apprendre à mieux mémoriser.

1. La méthode du SEL

Quand nous voulons apprendre de nouvelles informations nous utilisons très souvent notre mémoire à court terme.

Le problème, c’est que sa portée est très limitée et ne nous donne pas la possibilité de retenir de grande quantité d’information.

Pour pallier à ce problème, l’auteur propose la méthode du SEL pour mémoriser efficacement n’importe quel information.

La méthode se décompose en 3 phases :

1. S comme sens

Faire appel à ses cinq sens.

En restituant un souvenir encodé par vos cinq sens, vous donnez vie aux informations. C’est ainsi que nous mémorisons plus facilement.

2. E comme enfance

Avez-vous déjà essayé d’inventer une histoire quand vous étiez petit ?

Les enfants sont très fort à ce jeu, ils sont capables de par leur imagination de transformer une porte en falaise, une cuillère en lance pierre, un bob en coiffe de Robin des Bois, un metre carré de moquette en royaume.

Faites place à votre imagination, comme le font les enfants et inventer des histoires.

3. L comme liens

La dernière étape est de liée les informations entre-elles.

Lorsque vous devez mémoriser une liste de mots ou d’objet, utiliser vos sens et inventer une histoire pour les relier entre-elles.

2. Le palais de la mémoire

Une technique efficace qui remonte à l’époque de Grèce antique.

Historiquement fondée sur l’impression visuelle, elle est extrêmement efficace lorsque l’on veut mémoriser de longues listes.

C’est la méthode utilisée par l’écrasante majorité des athlètes de la mémoire, notamment lors des championnats.

Son principe est simple : créer une mémoire artificielle en utilisant un lieu connu dans lequel on aura disposé des informations.

(note : Pour plus de détail sur la technique du palais de la mémoire, vous pouvez cliquez ici)

3. Construire son propre language avec les chiffres

A priori, les chiffres trouvent peu d’écho dans notre mémoire.

Ce qui ne fait pas notre affaire, car ils gouvernent le monde dans lequel nous vivons.

Code secrets, dates historiques, numéros de téléphone, numéro de rue, indicateur en tout genre. Comme vous le savez désormais, rien ne vaut pour retenir une information que d’utiliser nos cinq sens.

Le principe consiste à associer à un chiffre ou à un nombre, une image convoquant nos cinq sens, il existe plusieurs manière de la faire.

L’une des plus utilisées, est un alphabet traduisant les chiffres de 0 à 9 en lettres, voyons comment cela se présente :

0. correspond au son z ou s.

1. correspond au t ou d qui ont la verticale en commun.

2. au n qui a deux jambes.

3. au m qui en a trois.

4. au r consonne principale de quatre

5. au L, la lettre formée par les cinq doigts de la main.

6. au j, ge ou ch, le six en miroir.

7. au k ou gu, la k7 vous aidera à le retenir.

8. au f ou v les boucles du huit et du f ne sont-elles pas similaires ?

9. au p ou b, soit le p en miroir.

4. Mémoriser les verbes irréguliers

La connaissance des verbes irréguliers n’échappe pas au par cœur et exige de connaitre quatre informations différentes : l’infinitif, le prétérit, le participe passé et la traduction.

L’auteur donne l’exemple suivant :

Shake, shook, shaken : secouer.

Shake : un check entre deux adolescents.

Shook : un shoot de foot.

Shaken : chacun son tour.

Secouer : un homme se fait secouer.

En inventent une histoire, cela donne :

Un jeune qui checke un ballon de foot, puis le shoot. A coté de lui, une rangée de 1000 ballons attendent sagement, chacun leur tour. Mais le ballon heurte la tête du goal, très secoué.

5. Apprendre à apprendre : 4 principes fondamentaux

La mémorisation est importante, mais elle ne se conçoit pas sans les 3 autres principes fondamentaux qui l’accompagnent.

Ces 4 principes sont les suivants :

la motivation

la compréhension

la mémorisation

l’ancrage

Ces principes aident à avoir une bonne compréhension dans les choses qu’il souhaite apprendre.

Avis sur le livre une mémoire infaillible

Le livre donne de très bon outils pour apprendre à apprendre, l’auteur donne les astuces qui lui ont permis de devenir un champion de la mémoire. On voit bien à travers l’ouvrages que l’auteur à vraiment beaucoup d’expérience et qu’il sait de quoi il parle quand il s’agit d’apprentissage.

Sébastien Martinez donne également des astuces pour mémoriser la géographie, les dates, les numéros, les visages et autres.

En lisant ce livre, vous aurez toutes les techniques et conseils dont vous aurez besoin pour apprendre efficacement.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 réflexions au sujet de “5 conseils résumé du livre “Une mémoire infaillible””

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article bien détaillé.
    Pendant de nombreuses années en tant qu’étudiante j’avais des difficultés de mémorisation.
    Ce n’est qu’à la fin de ma scolarité que j’ai appris que ma mémoire était une mémoire qui nécessitait la sollicitation des 5 sens.
    Clairement les cartes mentales auraient pu m’aider à apprendre par exemple (Tu réfléchis à comment synthétiser l’info, tu dois la relier et créer un visuel, tu fais jouer tes sens… c’est parfait je pense pour moi).
    Il est important de savoir comment l’on fonctionne, cela permet d’apprendre plus efficacement.
    Merci pour ton travail

    Répondre
  2. Merci Nicolas pour ton résumé,

    C’est vrai que cette méthode fonctionne très bien. Je devrais l’utiliser plus souvent. On a tous en tête la fameuse madeleine de Proust qui opère instantanément comme une machine à voyager dans le temps. Une sensation physique qui est associée à un souvenir…

    Répondre
  3. C’est très intéressant. J’avais déjà entendu parler de certaines de ces méthodes et je les trouve passionnantes. Par contre, je trouve (vu de l’extérieur et n’ayant pas testé) qu’elles doivent tout de même être complexes à mettre en place au début. Ce n’est pas intuitif de mémoriser comme ça, du coup, je suppose qu’il y a un temps d’adaptation, non? Tu as déjà essayé? Qu’est-ce que ça donne?
    Je suis assez curieuse d’essayer aussi en fait 😊. Merci!

    Répondre
    • On peut penser que c’est complexes la première fois, mais en réalité ce n’est pas le cas.
      A titre personnel, la première fois que j’ai mis en pratique certaines de ces techniques dont le palais mental, c’était un jeu d’enfant car c’est simple à utiliser.
      Ce n’est pas compliqué et c’est plus amusant de mémoriser avec ces méthode de mémorisation, après tu as des techniques qui demande un petit peu plus de temps mais on s’y habitue rapidement.

      Répondre
  4. Bon résumé en effet, ceci dit ce livre est plus riche encore et grâce à lui j’apprend à mon garçon de 8 ans comment apprendre justement.
    Les listes de course ne s’écrivent plus mais deviennent des histoires rocambolesques…
    Et a chaque fois que nous voyageons en voiture, ma chérie et moi apprenons des trucs…..
    Ainsi par exemple nous avons calé toute l Europe dans notre maison transformée en palais… Pays capitale etc…

    Répondre

Laisser un commentaire