Comment être productif avec la matrice d’Eisenhower

le temps est une ressource très précieuse, savoir gérer son temps, c’est être capable de mieux gérer sa vie de manière générale, surtout dans un monde comme le notre où notre attention est sollicité en permanence et où on peut facilement perdre de vue les actions qui sont réellement important à réaliser pour nous, un outil très efficace qui permet de mieux savoir ou sont ses priorités, c’est la matrice d’Eisenhower.

C’est quoi la matrice d’Eisenhower ?

La matrice d’Eisenhower est un outil de gestion du temps inventée par le 34 ème président des Etats-Unis Dwight David Eisenhower.

Ike (de son surnom) étaient connu pour être un maître en gestion du temps, la matrice qu’il à inventée lui permettait de se concentrer sur l’essentiel et ainsi de prendre rapidement des décisions.

C’est ce qui lui permis par exemple de construire rapidement des autoroutes et de diriger efficacement les Etats-Unis.

Par le suite, la matrice d’Eisenhower sera utilisée dans le monde de l’entreprise et du management, d’ailleurs elle est toujours utilisée à l’heure d’aujourd’hui.

Cet outil peut être aussi bien utilisée dans sa vie privée que professionnelle, elle permet de prendre un peu de recul et d’analyser ce qui est essentiel ou pas pour nous.

Grace à la matrice, vous pouvez mieux gérer votre temps et réaliser ce qui compte vraiment pour vous en peu de temps.

La matrice d’Eisenhower est composée de 4 quadrant, chaque cadrant est classée selon deux axes : important et urgent.

La différence entre ce qui est important et urgent

Les activités importantes vont nous permettre d’avancer dans notre vie (privée ou professionnelle), plus la tâche aura un énorme impact sur le moyen et long terme, plus elle est essentiel.

Les activités urgentes demandent une attention immédiate mais ne va pas forcément changer grand-chose pour nous, c’est la cas par exemple si on reçoit un appel ou si on doit rendre service pour quelqu’un d’autre.

La différence entre les deux n’est pas souvent evidente, parce que parfois nous avons tendance à croire que ce qui est urgent doit être obligatoirement important et inversément.

La matrice permet justement d’établir une frontière entre les deux et de bien analyser le niveau des tâches à réaliser.

Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent rarement important

Dwight David Eisenhower

Comment fonctionne la matrice d’Eisenhower ?

La matrice d’Eisenhower est composée de 4 quadrant :

  • Important et urgent
  • important mais pas urgent
  • urgent mais pas important
  • pas urgent et pas important
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Matrice-dEisenhower.png.

1. Important et urgent

Les activités de ce quadrant sont celle qui doivent absolument être fait en premier, elles font parti des 20 % d’actions qui vont nous amener 80 % de résultats dans notre vie selon la loi de Pareto.

exemple :

  • un appel téléphonique pour une offre d’emploi
  • un e-mail pour une collaboration de travail
  • un projet à présenter
  • Un rendez-vous cher le médecin
  • Un examen à passer

2. Important mais pas urgent

Ce sont les activités qui sont importante à réaliser car elles peuvent avoir un impact énorme sur le long terme, mais qui ne sont pas à faire dans l’immédiat.

exemple :

  • une formation en ligne
  • Un projet à rendre dans deux semaines
  • Faire du sport
  • Lire un livre

Attention : même si les tâches de ce quadrant peuvent attendre, si vous traînez pour réaliser ces activités, elles peuvent se retrouver dans la case important et urgent.

Des que vous en avez l’occasion, faite les tâches de ce quadrant après avoir réalisé ce qui est important et urgent.

3. Urgent mais pas important

Ce sont les tâches qui ont besoin de notre attention immédiate, mais qui ne changeront rien dans notre vie.

exemple :

  • répondre à un ami au téléphone
  • Rendre service à un collègue de travail
  • faire le travail d’une personne

Les activités de ce quadrant peuvent être délégué tout simplement.

4. Pas urgent et pas important

Ce sont les tâches et actions qu’on peut tout simplement éliminer.

Ce Quadrant regroupe principalement tout ce qui est liée au divertissement.

exemple :

  • Aller sur les réseaux sociaux
  • regarder la télé
  • jouer a des jeux
  • regarder le journal

Même si le divertissement ne vous aidera pas à avancer dans vos projets, il est important de savoir profiter un minimum.

Tout être humain à besoin de se détendre et se divertir, vous devez être dans un juste milieu, après tout nous ne sommes pas des machines.

Rien ne vous empêche de vous divertir après avoir terminé une de vos tâches les plus importantes, seulement, le divertissement ne doit vous faire perdre trop de temps.

Sinon, vous vous mettez à procrastiner et à ne jamais terminer les activités importantes pour vous.

Vous devez bien vous connaitre pour utiliser efficacement la matrice d’Eisenhower

Connaistoi toimême

Socrate

Il se peut que parfois, vous serez tenté de mettre dans la case important et urgent des tâches qui soit peuvent être réaliser plus tard ou qui peuvent être éliminée car elles n’auront aucune valeur.

Pour utiliser de manière optimale la matrice d’Eisenhower, vous devez essayer de bien vous connaitre.

Ce n’est pas toujours évident de s’analyser, parce qu’il arrive qu’on ne soit pas très objectifs sur nous-même, on peut se tromper sur ce que l’on veut vraiment, c’est un travail à faire en profondeur.

Il est important de savoir ce que vous voulez vraiment dans la vie, c’est comme ça que vous pourrez détecter les choses les plus importantes pour vous.

Vous éviterez ainsi de vous mettre la pression pour rien et de perdre du temps.

J’espère que cet article vous aura été utile, dite moi dans les commentaires si vous avez déja utilisé cette méthode ou si vous en utiliser d’autre.

prenez soin de vous. 🙂

Images : simplementNat Martel

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 réflexions au sujet de “Comment être productif avec la matrice d’Eisenhower”

  1. Cette matrice m’est effectivement très utile, surtout quand je me retrouve sollicité de toutes parts : ne pas savoir par quoi commencer est parfois paralysant. Cela m’aide à faire la part des choses et à prioriser mes actions pour avancer sereinement.

    Répondre
  2. J’en avais déjà entendu parler et l’ai déjà utilisé, c’est vrai que c’est vraiment pratique mais le seul bémol pour moi : petite difficulté à bien répartir les tâches dans chaque case. Merci pour cet article !

    Répondre
  3. Super article, j’utilise cette matrice depuis longtemps et je l’a trouve très efficace. Je suis moins débordé et je priorise davantage les choses que j’ai à faire 😊

    Répondre
  4. Une révélation cette matrice 🙂 En combinaison avec les idées du livre Getting Things Done, ça rend énormément service. Par exemple, une tâche importante et non-urgente, mais qui demande moins de 2 minutes, faut le faire tout de suite. Si elle demande plus de 2 minutes, déléguer!
    Bref, tous ces systèmes sont à tester, chacun à ses préférences mais la matrice d’Eisenhower est super efficace! Merci pour l’article

    Répondre
  5. Merci pour cet excellent article,
    Cette matrice permet effectivement de bien prioriser les tâches. Je l’utilise depuis longtemps ainsi que d’autres techniques ce qui me permet de prendre du recul sur ce que je dois faire et ce que j’aimerais faire 😉

    Répondre
  6. Super article ! Cette matrice demande à être apprivoisée. Il faut s’entraîner à s’interroger sur chaque tâche à effectuer : ma tâche est-elle urgente ? Importante ? Les deux ? Je ne connaissais pas du tout cette méthode de productivité, mais il est sûr qu’elle figurera parmi le top des astuces que j’essaie d’implémenter. Merci

    Répondre
  7. Super article ! Je ne connaissais pas la matrice d’eisenhower et du coup j’ai découvert cet outil qui va m’aider au quotidien désormais à fixer mes priorités, j’en suis sûr !

    Répondre
  8. Je ne connaissais pas…mais je pense que j’utilise inconsciemment depuis toujours, ce qui m’a permis de jongler toute ma vie très active. Je pense que ça demande un sacré apprentissage pour celui qui est débordé de façon chronique non ? quelques exercices pratiques peut-être ?
    Mais je transmets, car je connais du monde qui aura bien besoin de ces conseils…
    merci donc pour cet article intéressant.

    Répondre
  9. Merci pour cet article. Je ne connaissais pas cette matrice. Je vais voir comment la conjuguer avec la méthode Zen to Done présentée par Olivier Roland.
    Je voudrais également savoir quel support utilisent ceux qui la pratiquent. Je m’explique. Il y a un côté visuel ici. Est-ce que vous notez ça sur une page blanche ? Est-ce que vous utiliser un tableur Excel ? À quelle fréquence vous la mettez à jour ? Merci

    Répondre

Laisser un commentaire