Qu’est ce que la mémoire eidétique ?

Lorsque nous mémorisons, notre cerveau va retenir les informations les plus importantes et éliminer le reste qu’il considère comme superflu, c’est ce qui se passe pour la majorité des gens, mais certaines personnes n’ont pas ce filtre et peuvent mémoriser absolument tout, on dit d’eux qu’ils ont une mémoire eidétique.

Définition de la mémoire eidétique

Le mot « eidétique » provient du grec ancien : εἶδος / eîdos, « image », qui lui-même vient du verbe εἴδομαι / eîdomai, « apparaître ».

La mémoire eidétique désigne la capacité de mémoriser n’importe quel information dans ses moindres détails en à peine quelque seconde, on parle également de mémoire absolue ou mémoire photographique.

Une mémoire absolue

Les personnes qui sont dotées de mémoire eidétique ont une capacité de mémorisation extraordinaire.

Leur mémoire exceptionnelle et quasi parfaite leur permette de mémoriser d’énorme quantité d’images, d’objet ou de sons en à peine quelque seconde et de se souvenir très facilement des informations qu’ils ont retenu.

Les enfants sont dotées de cette fabuleuse mémoire, le cerveau durant l’enfance est une éponge capable de mémoriser une grande quantité d’informations.

C’est en grandissant que petit à petit, l’enfant commence a ne plus avoir cette mémoire extraordinaire.

Quelque cas célèbres ayant une mémoire eidétique

Certains autistes savants atteint du syndrome d’asperger ont cette capacité de mémoire absolue.

C’est le cas de Stephen Wiltshire, un artiste d’origine Britannique surnommé “the human camera”, il a été capable de dessiner de mémoire un panorama de la ville de New-York après l’avoir survolé pendant 1 heure.

Un autre cas très célèbre est celui de Kim Peek, l’homme qui à inspiré le personnage principal de rain man, a été capable durant toute sa vie de mémoriser plus de 12000 livres des ses moindres détails.

Certain cite aussi le cas des joueurs d’échecs capable de mémoriser des les détails les parties de jeu auquel ils ont participé.

La mémoire eidétique : mythe ou réalité ?

La mémoire absolue est remis en cause par certains spécialistes, car pour eux, rien ne prouve qu’elle existe réellement et meme si c’est le cas, on se demande si elle est inné ou acquis.

Le scientifique Marvin Le Minsky qui à écrit dans livre “la société de l’esprit” qu’il considère que ce type de mémoire est mythe et une légende.

Le psychologue et joueur d’échec Adriaan de Groot à menée une étude à ce sujet sur les joueurs d’échecs expérimenté.

Son étude consistait à faire retenir aux joueurs d’échecs, des positions complexes de pièces à mémoriser. Ces champions ont réussi sans problèmes à mémoriser les pièces et à se souvenir d’importantes quantités d’informations, bien plus qu’un amateur, ce qui au premier abord vient à confirmer la théorie de la mémoire eidétique.

Cependant, après avoir présenté aux joueurs des dispositions de pièces impossibles lors de vrais parties, il n’étaient pas autant capables que des amateurs de s’en souvenir avec précision.

Cette expérience montre que les joueurs d’échecs ne sont pas née avec une mémoire extraordinaire, mais qu’en réalité à force de pratique, ils sont devenus capables de mémoriser de grande quantité d’information lors de parties d’échecs.

Peut-on avoir une mémoire eidétique ?

A l’heure actuelle, il n’est pas possible d’avoir une mémoire absolue.

En revanche, il est possible d’améliorer sa mémoire, notamment grâce à des exercices de mémoire et aux techniques de mémorisations.

Les grands champions de la mémoire qui ont la capacité de mémoriser de grandes quantités d’informations doivent surtout leur exploits aux techniques de mémoire qu’il utilisent et à un entrainement régulier qui entretiennent leur mémoire.

N’importe qui à la capacité de muscler sa mémoire, il en revient à nous de bien s’en occuper et de l’entrainer pour améliorer ses cognitives.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 réflexions au sujet de “Qu’est ce que la mémoire eidétique ?”

  1. Merci Nicolas pour ton article;
    Je ne connaissait pas du tout ce type de mémoire absolue.
    Comme malheureusement je n’en suis pas dotée, je préfère tout noter. C’est moins dangereux pour moi :))

    Répondre
  2. Très intéressant,
    je n’avait pas imaginé que la mémoire photographique pouvait dépasser le cadre de retenir tout un ensemble de choses, en seulement quelques secondes.
    J’imaginais juste qu’avoir une mémoire photographique revenait à ne pas avoir une passoir, qui filtre presque tout, pour ne retenir qu’une ou deux ou choses d’une situation, un élément, une oeuvre, …, il doit bien y avoir une technique qui nous permette de conserver le plus possible ce type de mémoire, parce que ça peut être pratique pour les examens, …

    Répondre
  3. Super intéressant,
    Je viens de découvrir que ma mère avait ce genre de mémoire : elle retient absolument tout, même dans les détails et aussi des choses passées il y a tellement d’années!
    Bon et bien il ne me reste plus qu’à muscler ma mémoire !
    Merci Nicolas !

    Répondre
  4. Toujours intéressant ces histoires de mémoire absolue…
    Les exemples célèbres cités ici sont avant tout reconnu comme étant des autistes Asperger dont le cerveau ferait en permanence des liens entre tous les hémisphères…
    Ainsi Daniel Tammet, autiste de haut niveau, explique dans son livre “Je suis né un jour bleu” comment il voit les chiffres et nombres en couleurs…et c’est ce qui l aide à mémoriser, compter ultra rapide, etc…
    Super article !
    Cédric #bp

    Répondre

Laisser un commentaire