Comment réaliser une prise de note efficace ?

Que ce soit pour retenir une conférence, un cours ou une formation, la prise de note est indispensable. Notre mémoire à ses propres limites, il n’est pas capable de mémoriser toutes les informations uniquement avec l’écoute.

Prendre des notes est excellent pour augmenter vos chances de mémorisation, car quand on écrit, on doit réfléchir pour structurer les informations et cela permet de mieux se concentrer.

Le rôle principal de la prise de note est de nous aider à retenir les informations les plus importantes et de les relire si nécessaire.

Malheureusement, nombreux sont ceux qui prennent des notes sans jamais les relire.

La principale raison est que la prise de note est souvent assimilée à de la torture, surtout depuis l’école.

Il y a fort à parier que durant vos études, vous deviez recopier ce que le prof racontait et qu’à la fin vous vous dites : « ça va trop vite, j’ai pas eu le temps de recopier ! » ou alors « aaaaah c’est enfin fini ! ». Pour finir, on se concentre plus pour essayer de vite terminer d’écrire plutôt que de réfléchir sur les informations qui sont réellement important à noter.

La prise de note doit être un plaisir et doit réellement aidez à mieux mémoriser, nous allons voir justement 5 techniques qui vous aideront à optimiser vos notes.

5 techniques pour une prise de note efficace

1. Choisissez la méthode qui vous convient

Chaque personne à sa propre manière de prendre des notes, certains préfèrent des notes plus traditionnelles, d’autre visuel, d’autre plus organisée, etc.

Le but des notes, c’est de mémoriser, n’utiliser pas une méthode qui ne vous convient pas parce que vous avez entendu que c’est efficace.

La prise de note la plus efficace sera celle qui vous conviendra.

Les méthodes à l’heure actuelle ne manquant pas (mind mapping, sketchnoting, webbing, méthode cornell, etc.).

2. Focalisez-vous sur l’essentiel

L’erreur la plus courante est de vouloir tout écrire, c’est une perte de temps, quand on prend des notes, c’est principalement pour résumer des informations et pas pour les recopier totalement, c’est contre-productif et ça n’aide pas à mémoriser.

Pour résumer l’essentiel d’un cours, d’une conférence ou d’une formation, appliquer la loi de Pareto, apprenez à détecter les 20 % d’informations qui sont vraiment utile et mettez de côté les 80 % qui représente les détails non-essentiel.

N’ayez pas de peur de ne pas noter tous les détails, en écrivant les informations essentielles, vous vous rendrez compte que vous n’aurez pas trop de difficulté à vous rappeler 80 % des informations.

3. Utiliser des abréviations

Parfois, il se peut que vous n’ayez pas le temps de noter, même en vous focalisant sur l’essentiel.

C’est particulièrement quand on assiste à une conférence, l’orateur parle et n’attend pas que tout le monde puisse noter ce qu’il dit.

Le débit de parole normal est de 160 mots/minute et la vitesse d’écriture est de 30 mots/minute, cela montre que vous ne serez jamais aussi rapide pour noter tout.

Une bonne astuce pour écrire plus rapidement est d’utiliser des abréviations, en voici quelques-uns :

C’est-à-direCàd
CommentCct
Contre/à l’opposé deVs
DansDs
DéfinitionDef
DemainDem1
DéveloppementDev
InformationInfo
MaintenantMtn
MouvementMvt
Plan de départ volontairePDV
Plan de sauvegarde de l’emploiPSE
ProblèmePb
ProfesseurProf
Quelqu’unQq1
Se reporter/voirCf
SouventSvt
BeaucoupBcp
CependantCpdt
ExempleEx
Exterieur/externeExt
LongtempsLgtps
PendantPdt
Quand Qd
QuelqueQq
SansSs
SouventSvt
TempsTps
Parce quePcq
Pourquoi Pq

Vous pouvez également choisir vos propres abréviations, celle qui vous permettra de mieux vous y retrouvez dans vos notes.

4. Ajoutez des dessins

Pourquoi ajouter des dessins dans ses prises de notes ?

Tout simplement parce qu’une image vaut mille mots et qu’il est prouvé selon une étude qu’elle est un excellent outil de mémorisation.

Peut-être êtes-vous en train de vous dire : « je ne sais pas dessiner ! ».

Ne vous inquiétez pas, le but n’est pas de faire des dessins artistiques.

Ainsi, les dessins simples et mal dessiner peuvent faire l’affaire, ce qui compte, c’est de représenter des informations.

Voici un bel exemple : avec un dessin aussi simple que celui-ci, on voit que c’est une abeille qui bouge.

Ne soyez pas découragé si vous dessiner mal, du moment que cela vous aide à retenir des informations.

5. utilisez des codes visuels

Les codes visuels peuvent être représenté par des symboles, des flèches, des couleurs, des émojis, etc.

Elles sont très utiles pour organiser sa prise de note, les codes peuvent être utilisés pour accentuer, relier, accompagner ou remplacer les informations.

Elles permettent de gagner énormément de temps lors d’une révision de ses notes, car plus facile à mémoriser.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout, j’espère que les conseils donnés vous permettront de réaliser une prise de note efficace, si c’est le cas, n’hésitez pas à me laisser un commentaire 🙂

Référence :

https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/0963721418755385

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réflexions au sujet de “Comment réaliser une prise de note efficace ?”

  1. Bonjour à toi, la prise de note est vraiment importante et tu soulignes le problème principal dès la première techniques. Il faut prendre plaisir à prendre notes. Je m’exerce en ce moment sur le mind mapping et je découvre les forces de ce mode et aussi mes erreurs passés sur la prise de note. Prendre du plaisir. C’est fou comment réfléchir de façon « radial » (utiliser les deux parties du cerveau, dont la créativité) aide fortement à ce focaliser. Mais il fait effectivement tester la prise de note qui nous convient comme tu le précises.
    Merci pour cet article 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire